RESULTATS - PERFORMANCES

  • Resultats
  • Indicateurs de Performances

Des investissements dans les secteurs sociaux et le développement économique qui profitent à tous :

.  plus de 300 milliards de FCFA de projets réalisés dans les domaines de la Santé, l'Education, les Infrastructures de développement, l'assainissement, les Forages, les Pistes, et Routes… ;

.  La promotion des PME à travers l'exécution des projets d'intérêt public (7.250 contrats avec 940 prestataires divers) et la formation ;

.  Plus de 205.000 emplois temporaires créés et 5 200 emplois permanents ;

.  Près de 35 milliards de FCFA de masse salariale distribuée ;

.  Près de 1,3 milliard de FCFA d'infrastructures prioritaires réalisées sur fonds propres au profit de l'Etat et des populations.

Dans la même dynamique de lutte contre la pauvreté impulsée par l'État, l'Agence a, sur la même période :

- créé 190.000 emplois (dont 4.800 emplois permanents) correspondant 17.000.000 Homme/Jours ;

- distribué une masse salariale de 30 milliards de FCFA.

A la faveur de la caution de l'État et grâce aux bons résultats liés au respect de ses engagements, l'Agence a bénéficié de la confiance des partenaires suivants : la Banque Mondiale, la RFA, le Royaume des Pays-Bas, la France, le Royaume du Danemark, le Canada, la BID, la BOAD, la CCI-BF, UEMOA.

C'est ainsi qu'elle a été désignée pour réaliser les projets majeurs ci-après :

• Construction et Équipement des Écoles Nationales des Enseignants du Primaire (ENEP) de Fada et Gaoua pour un montant de 4,6 milliards de FCFA (Financement : Royaume des Pays-Bas) ;

• Construction des Écoles Nationales de Santé Publique (ENSP) à Ouaga, Bobo et Fada pour un montant de 1,8 milliards de FCFA (Financement : Royaume du Danemark) ;

• Construction de trente (30) Collèges d'Enseignement Général (CEG) pour le Projet d'Enseignement Poste Primaire (PEPP) d'un montant de 1,4 milliards de FCFA sur financement Banque Mondiale ;

• Construction et équipement de 98 écoles et 263 logements dans 100 villages pour un montant de 4,8 milliards de FCFA sur financement de l'Agence Française de Développement, et dans le cadre du Projet d'Amélioration de l'Offre Éducative de Base (PAOEB) ;

• Construction de 600 écoles, 1935 logements, 975 latrines scolaires, 340 forages, etc. dans le cadre de l'Initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) sur les exercices 2001 à 2007 pour un montant cumulé de plus de 44 milliards de FCFA ;

• Construction de 280 écoles, 420 logements, 320 latrines scolaires, 80 forages, etc. dans le cadre du Programme Décennal de Développement de l'Enseignement de Base (PDDEB) sur les exercices 2005 à 2008 pour un montant cumulé de plus de 14 milliards de FCFA ;

• Construction de 100 complexes scolaires et réalisation de 100 forages positifs pour un montant total de 4,8 milliards de FCFA sur financement de la Banque Islamique de Développement (BID) au profit du Ministère de l'Enseignement de Base et de l'Alphabétisation ;

• Réalisation de près de 500 points d'eau (forages et puits) d'un coût de plus de 3 milliards de FCFA sur diverses sources de financement dont principalement les ressources PPTE ;

• Construction et équipement du Centre d'Enseignement à Distance de Ouagadougou pour un montant de 700 millions de FCFA ;

• Construction du Centre Hospitalier Régional de Kaya pour un montant de plus de 4 milliards de FCFA sur financement Budget National ;

• Construction du CHR de Banfora pour un montant estimé à 6 milliards de FCFA – Première, deuxième et troisième tranches des travaux d'un montant de 3 milliards de FCFA terminées – Quatrième tranche estimée à 1,10 millions de FCFA en cours d'achèvement ;

• Construction du Siège de l'INSD (Bâtiment R+5) pour un montant de 3 milliards de FCFA sur cofinancement Banque Mondiale – État ;

• Aménagement de six (06) rues revêtues (enrobés + pavés) à Ouagadougou pour un montant de 880 millions de FCFA sur financements KfW (RFA) et Banque Mondiale ;

• Aménagement de sept (07) stations de recherche de l'Institut National pour la Recherche Agricole (INERA) pour un montant de 1,1 milliards de FCFA sur financement Banque Mondiale ;

• Construction de la piste Gorom-Gorom – Oursi (43 km) pour un montant de 1,3 milliards de FCFA sur financement du Royaume des Pays-Bas ;

• Construction de la Gare Routière Internationale de Bobo-Dioulasso avec un embranchement ferroviaire d'un coût estimé à 6 milliards de FCFA pour le compte de la CCIA-BF ;

• Aménagement de la ZAD II à Ouagadougou pour un coût estimé à 8 milliards de FCFA pour le compte de la CCIA-BF (Travaux en cours d'achèvement) ;

• Démolition de la partie sinistrée du Marché Rood Woko de Ouagadougou pour un montant de 330 millions de FCFA ;

• Construction du futur siège de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) (Bâtiment R+5 avec sous-sol, résidence du DG + une salle de conférence) pour un montant de 7,1 milliards de FCFA sur financement État (Travaux en cours à Ouaga 2000) ;

• Construction de la Trésorerie Régionale du Centre (Bâtiment R+2 extensible) pour un montant de plus d'1 milliard de FCFA sur financement État (Travaux en cours à ZAD 2) ;

• Construction du futur Siège de l'UEMOA (Bâtiment R+5 avec sous-sol + la Résidence du Président de la commission) pour un montant de 5,4 milliards de FCFA sur financement UEMOA (Travaux en cours à Ouaga 2000) ;

• Réhabilitation du siège actuel de l'UEMOA pour un montant de 3,4 milliards de FCFA sur financement UEMOA (Travaux en cours à Koulouba) ;

• Construction de l'Hôpital de District du Secteur 30 pour un montant de 5,9 milliards de FCFA sur financement État ;

• Construction du siège du CAPES pour un montant de 258 millions de FCFA sur financement État ; •

Construction du siège de Bank of africa (BOA) pour un montant de 6,4 milliards de FCFA sur financement BOA ;

• Construction de Centres de médecine nucléaire et de médecine traditionnelle pour un montant de plus de 2,4 milliard de FCFA sur financement État ;

• Transformation de CSPS en Centres Médicaux pour un montant de 7 milliard de FCFA sur financement État ;

• Construction d'une station de pesage à Nagréongo pour un montant de 973,2 millions de FCFA sur financement UEMOA ;

• Etude technico-économique du tronçon Bob-Frontière de Côte d'ivoire de l'Autoroute Yamoussokro-Ouaga pour un montant de plus de 1,29 milliards de FCFA sur financement UEMOA ;

• Construction et Equipement du siège la RTB pour un montant plus de 7 milliard de FCFA sur financement État.

 

1. Financements mobilisés par Bailleur

Bailleurs Montant (FCFA) Montant (Millions de FCFA) %/Total
 Banque Mondiale 33 819 948 759 33 820 7,99%
Etat 231 394 060 054 231 394 54,66%
 KFW 12 863 855 902 12 864 3,04%
UEMOA 12 812 753 069 12 813 3,03%
France 6 902 390 938 6 902 1,63%
Canada 1 061 012 144 1 061 0,25%
Pays-Bas 6 736 342 241 6 736 1,59%
Danemark 2 176 369 118 2 176 0,51%
BID 4 495 361 625 4 495 1,06%
CAST 32 760 018 967 32 760 7,74%
PPTE 44 161 865 472 44 162 10,43%
PDDEB 4 103 000 000 4 103 0,97%
Autres 30 074 177 967 30 074 7,10%
TOTAL 423 361 156 256 423 361  

 

brochure Telecharger les indicateurs de performance

 

 

FASO BARRA SA | 01 BP 6633 OUAGADOUGOU 01 | Téléphone: (+226) 25375738 / 25375739 / 25375740 | FAX: (+226) 25375742 | E-mail: info@fasobaara.net / contact@fasobaara.net